Les examens professionnels

Les examens professionnels sont réservés aux fonctionnaires.

Il existe deux types d’examen professionnel :

  • Les examens professionnels d’avancement de grade :
    ils permettent aux lauréats d’obtenir un avancement de grade dans leur propre cadre d’emplois (exemple : les Adjoints administratifs territoriaux principaux de 2ème classe peuvent obtenir, après examen professionnel, un avancement au grade d’Adjoint administratif territorial principal de 1ère classe),
  • Les examens professionnels de promotion interne :
    ils permettent aux lauréats d’accéder au cadre d’emplois immédiatement supérieur (exemple : les membres du cadre d’emplois des Techniciens territoriaux (catégorie B) peuvent obtenir, après examen professionnel, une promotion interne au grade d’Ingénieur territorial (catégorie A)).

Des dispositions réglementaires spécifiques déterminent les conditions d’accès à ces examens professionnels (durée de services minimum, position statutaire, etc.).

S’il n’existe aucune disposition réglementaire contraire, les candidats peuvent subir les épreuves d’un examen professionnel au plus tôt un an avant la date à laquelle ils remplissent les conditions d’inscription au tableau d’avancement ou sur la liste d’aptitude de promotion interne du grade d’accueil.

Aménagement lors du passage des épreuves

Un candidat reconnu travailleur handicapé peut demander à bénéficier d’aménagement lors du passage des épreuves. Pour cela, il lui appartient de fournir à l’autorité organisatrice du concours :

  • la décision de la CDAPH reconnaissant la qualité de travailleur handicapé et l’orientation en milieu ordinaire de travail,
  • un certificat médical, délivré par un médecin agréé, se prononçant sur la compatibilité du handicap avec l’emploi auquel l’examen donne accès, et prescrivant les aménagements nécessaires lors des épreuves de l’examen.

Listes des médecins agrées dans la région des Hauts de France ICI.